Publié par 4 commentaires

Lumière de gauche, lumière de droite

“Sur une photo, il vaut mieux que la lumière vienne de la gauche ou de la droite ?” me demandait l’autre jour l’ami Oli (voir son blog lekayaketlamer, je vous conseille ses récits de balades, rubrique mes sorties).

Réponse du spécialiste : “Ça dépend… » Je me suis lançé dans une explication savante mais obscure : l’œil humain occidental est habitué à une lumière venant de la gauche. Donc, on fait venir la lumière de la gauche si on veut mettre en avant le relief et la profondeur, de la droite si on veut les gommer.

En préparant mon expo « La Bretagne vue du ciel« , je suis tombé sur cette photo qui va permettre d’expliquer la chose.

en creux, en bosse

La photo de gauche est l’originale. La lumière vient de la gauche, un individu « normal occidental » perçoit spontanément le relief, à savoir la rigole en creux dans le sable.

J’ai inversé l’image pour faire la photo de droite. C’est exactement la même photo, inversée gauche-droite. C’est donc le même relief, mais comme si la lumière venait de droite. Normalement, vous devez voir ce qui était le « creux » en « bosse ».

Conclusion pratique à cette expérience d’optique amusante : si vous photographiez un visage avec une lumière venant de la droite, il n’apparaîtra évidemment pas en creux, car vous connaissez cette forme et votre intelligence rectifiera votre perception. Mais on peut penser que ses reliefs sembleront moins marqués que si la lumière venait de la gauche.

Question en suspens : cette orientation de notre œil est-elle due à des raison culturelles (sens de la lecture), physiques (droitier/gaucher) ou autres ? Si un Chinois ou un Japonais voulait bien me répondre, son commentaire sera le bienvenu !

4 réflexions au sujet de « Lumière de gauche, lumière de droite »

  1. J’ai tardé à répondre au commentaire d’Hélène, qui ouvrait pourtant des pistes intéressantes. Je souhaitais poursuivre les expériences, pour voir. Ça y est, la suite est ici (post de février 2008) :
    http://localhost:8888/photolegende5/parlons-photographie/perception-de-la-profondeur/

  2. […] de la profondeur et du relief. Jai déjà parlé de ce phénomène dans un article “Lumière de gauche, lumière de droite“. Mais j’avais triché, en retournant une photographie comme dans un […]

  3. J’ai une autre hypothèse que celle culturelle que tu développes.

    Ne serais-ce pas plutôt une histoire de cerveau droit ou cerveau gauche ?

    Voir une expérience amusante ici

  4. l’exemple est faussé et n’est pas concluant : il s’agit d’une foto retournée. Ce qui donne l’impression de creux et de bosses n’est ni culturelle ni subjective mais physique : les lumières ou les ombres sont nettes et très marquées sur les arêtes de déclivités et progressives et plus douces sur les montés. A mon avis !
    L’avis d’un peintre serait interessante.
    Je suis amatrice de peinture et de fotos, ni chinoise ni japonaise mais bretonne d’adoption depuis 26 ans.
    La bretagne est un pays riche de lumières et de couleurs tout au long des saisons, un paradis pour les peintres et les photographes.
    amicalement. HELENE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.