Publié par Laisser un commentaire

Promenons-nous dans le ciel

Un abonné de la Photo du lundi, Marc Bonart, m’envoie deux photos de ciel.

Sa démarche m’intéresse : “Je prends le sujet du ciel depuis 2 ans. Mon objectif : réussir un jour à exposer pour proposer aux personnes qui ne regardent que leurs pieds à lever les yeux sur cet écran géant. Je garde toujours comme base : aucun repère visuel terrestre, toujours de pied ferme (pas d’avion).

La première photographie, prise à Gap en juin, représente un nuage d’altitude qui s’est dissipé très rapidement. La suivante est un ciel de printemps versaillais, et Marc précise que les sillons des éclairs n’étaient pas visibles, mais cachés par des nuages opaques.

Le ciel de Marc

Ciel

Marc n’a pas encore de site pour présenter ses photographies. Dommage.

Le ciel est un de mes sujets favoris, en tant que paysage. Un paysage, c’est — entre autres — une photographie dans laquelle le regard peut au sens propre se promener. S’agissant d’un ciel, c’est un peu particulier. D’abord parce que le ciel, c’est presque rien : du blanc, du bleu, des gris, agencés de manière fluide et fugace. Ensuite parce que la promenade visuelle offerte par une photographie de ciel est forcément plus virtuelle encore, plus surnaturelle que celle d’un paysage terrestre.
Ci-dessous, quelques-uns de mes paysages qui donnent une grande place au ciel.

Ciel à Roscoff

Ciel au Guerzit à Plougasnoou

Ciel au sillon de Talbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.