Publié par Laisser un commentaire

Chants de marins : la suite de mon reportage

L’article précédent montrait les ptits bateaux, vieux gréements ou canoës soignés par leurs propriétaires, qui se retrouvent en nombre à la fête du chant de marins à Paimpol.

On y trouve aussi quelques Anglais, toujours très bien tenus, comme le Vigilance, chalutier de Brixham.

Le Vigilance de Brixham

Nous revoilà donc chez les grands. Profitons-en pour contempler l’Étoile de France, goélette de 40 mètres construite, comme son nom ne l’indique pas, au Danemark.

La goélette l'Étoile de France

Une autre étoile, tout à côté, l’Étoile Polaire, qui est paraît-il un ketch aurique, et qui fleure bon en tous cas les capitaines Troy et autres Corto Maltese…

l'Étoile Polaire

Plus modeste, mais d’une élégance discrète, le Sant C’hireg, réplique de langoustier camarétois, à bord duquel son capitaine Denis Le Bras accueillait les légumes Prince de Bretagne et la Confrérie du coco de Paimpol.

Le Sant C'hireg, langoustier de Camaret

Bientôt la suite : le spectacle de rue, les chants, et encore des bateaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.