Publié par Laisser un commentaire

Le festival du chant de marin, ce week-end à Paimpol

Le festival du chant de marin, c’est une programmation haut de gamme, avec ce soir vendredi 3 août 2007 Touré Kounda et Johnny Clegg, et encore plein de bonnes choses samedi et dimanche (voir le programme sur www.paimpol-2007.com).

Mais c’est aussi, tout au long de ces trois jours, une super ambiance sur les quais. Vieux gréements, chants de marins, poisson grillés, fanfares et coco de Paimpol ! Voici quelques photographies des éditions précédentes, en attendant mieux.

Ci-dessous, en 2003, Le Renard, cotre corsaire de Saint-Malo, à quai devant un spectacle éthylico-maritime (vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir).

Le cotre Renard à quai à Paimpol

Une autre photo d’ambiance sur les quais, toujours en 2003 : les navigateurs offrent impudiquement aux badauds le spectacle de leur habitacle au moment du lever pour certains, du déjeuner pour d’autres…

Bateaux à quai à Paimpol pour les Chants de marins

Ci-dessous, super fanfare « Les Brass-bouillonnes ». Les fanfares m’émeuvent et m’enthousiasment beaucoup en temps ordianires, mais alors celle-là (que des filles), alors là ! J’espère qu’elle existe toujours.

La fanfare Brass Bouillonnes à Paimpol pour les Chants de marins

Et le coco de Paimpol, me direz-vous ? Eh bien la fameuse confrérie organise sa petite cérémonie annuelle à l’occasion du festival du chant de marin. En 2005, c’est un académicien qui a ainsi été intronisé sur les quais : Érik Orsenna, que l’on voit ici goûter l’excellent haricot, entouré des deux grands spécialistes et néanmoins bons vivants Laurent Primot et Maurice Goarin.

Érik Orsenna et le coco de Paimpol aux Chants de marins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.