Publié par Un commentaire

La Photo du lundi 2 juillet 2012 : magie à Carantec

Une bouteille de vin d'o devant le château du taureau

Moment magique à Carantec : nous (l’agence de communication Expression) avions organisé une rencontre entre notre client (et ami) Ludovic Le Gall et la presse.
Ludovic Le Gall – j’ai déjà parlé de lui sur ce blog  –  est ce scaphandrier professionnel qui immerge des bouteilles de vin en baie de Morlaix. Il en ressort un objet hors du commun, une bouteille recouverte d’algues et de balanes qui racontent toute une histoire. Il en ressort aussi un vin qui a mis à profit ces conditions peu banales pour changer de robe et exhaler d’ensorcelantes fragrances, mais c’est une autre histoire.

L’histoire du jour, c’est ce moment magique sur cette petite plage que l’on nomme Tahiti, en contrebas de la pointe de Penn al Lann, à Carantec. Rendez-vous était donné au parking, il fallait marcher quelque cinq cents mètres sur le chemin cahoteux, en forte pente, bordé de pins et de fougères. Puis, arrivé à l’amer, ne pas se tromper, ne pas prendre l’escalier qui mène à la cale, mais risquer la descente acrobatique par les rochers, sur la gauche. Et la voilà, cette petite plage de Tahiti, tranquille et bien méritée. Pas le lieu le plus facile pour une conférence de presse, mais ça, c’est tout Ludovic, ça.

Première magie, la météo. Quand on organise quelque chose en extérieur en Bretagne, et surtout cette année, c’est la question qu’il vaut mieux se poser : et s’il pleut ?

Ce vendredi matin, il pleut, et pas qu’un peu.

On vérifie la météo, heure par heure : Carantec, pluie à 9 heures, éclaircie à 10 heures, forte pluie à partir de onze heures. Nous, c’est onze heures. Vive internet, qui nous donne toute l’info qu’on ne veut pas.

Sur place, un peu avant l’heure fatidique, on sort les parapluies. Quelques gouttes, pas mal de menaces, et finalement, ça s’éclaircit, on aura même droit à de jolis rayons de soleil.

Ludovic a déjà installé ses bouteilles. Déjà, il a fait une rencontre inattendue : deux peintres, installés sur la plage, sont tout heureux de pouvoir abriter leurs aquarelles sous son parasol. Ce sont des « peintres de l’air », originaires de Bretagne mais vivant dans le sud de la France, invités par la mairie de Morlaix à peindre la région pour une expo qui aura lieu en novembre.

L’un est un ancien graveur, il nous raconte son métier, son art qui est en train de disparaître. La manière noire, qui demande une trentaine d’heure de préparation par le passage manuel d’un outil nommé berceau. Ensuite seulement on commence le dessin… à l’entendre parler on comprend, on voit toute la richesse du rendu, le velouté des noirs, la profondeur des gris, la force des blancs.

L’autre est un ancien militaire qui n’en a pas l’air. Ça ne l’empêche pas d’être un peintre connu et reconnu. “Les gens s’étonnent qu’on puisse être militaire et artiste à la fois. Mais pourquoi pas ?”  On peut s’étonner de son étonnement. Comment allier rigueur et discipline d’une part, créativité et fantaisie d’autre part ?

Finalement, c’est aussi ce qui définit Ludovic Le Gall : son projet de vin immergé est une vraie démarche artistique, il se met en scène dans des photographies poétiques, il écrit des textes très personnels. Et d’un autre côté, il met en œuvre tout son professionnalisme rigoureux de scaphandrier pour disposer les bouteilles sous la mer. Ça ne se fait pas n’importe comment, Ludovic ne nous livrera pas tous ses secrets… Ce qu’on sait, c’est que son produit est parfait, une bouteille qui vous fera rêver, un vin qui vous ouvrira de nouveaux horizons…

Vin d’O sera présent aux Tonnerres de Brest 2012 (porte Jean-Bart, village Maroc, du 13 au 19 juillet) ainsi qu’aux fêtes maritimes de Douarnenez (du 19 au 22 juillet) : passez le voir, ses bouteilles seront en vente.

Et visitez son site internet (une réalisation de l’agence Expression).
Peintres, journalistes et Ludovic Le Gall sur la plage de Tahiti

Les bouteilles de vin sous la mer devant l'île Louet et le château du Taureau

Les bouteilles de vin sous la mer devant l'île Louet et le château du Taureau

Dernier moment un peu irréel : un Bréguet Atlantic est venu survoler la scène au ras des bigorneaux…

Une réflexion au sujet de « La Photo du lundi 2 juillet 2012 : magie à Carantec »

  1. Un photographe, deux peintres, trois bouteilles plus un scaphandrier le compte est bon pour un instant unique à déguster en toute intimité, non que vous ne vouliez pas partager, mais nous n’étions pas là et nous regrettons sincèrement cette ivresse maritime….Tahiti étant le petit plus évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.